Moukhtassar Tarikh Akhir Az-Zaman. Volume II

Moukhtassar Tarikh Akhir Az-Zaman. Volume II

PDF: € 7

Auteur : Abdel Hakim Boutrif

L’Imam as-Souyouti a dit : « L’Ajal (la durée prédéterminée) de la Oummah (la nation musulmane) se terminera quelque part au 15ème siècle. Mais il dit qu’il était à l’origine seulement de 1000 ans, cependant il y eut une prière du Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) dans lequel il demanda : « Oh Allah, donne une demi-journée supplémentaire à ma Oummah (nation). » Quelqu’un lui demanda combien de temps cela représentera-t-il ? Il répondit : « 500 ans, » parce qu’un jour auprès d’Allah équivaut à mille ans (« Du ciel à la terre, Il administre l’affaire, laquelle ensuite monte vers Lui en un jour équivalent à mille ans de votre calcul. » Qur’an 32/5). Et enfin il dit qu’elle ne dépassera pas 1500 ans. »

Nous sommes en 1438 Hijri cela signifierait qu’il nous reste moins de 62 ans et Allah est Plus Savant en toute chose.

Catégorie: Livres.

Série: Histoire de l'Islam et des Musulmans.

Auteur: Abdel Hakim Boutrif

Éditeur: Rayat Soud/Amazon

Pages: 650

Acheter. Lien sur la page BLOG lire première édition

En finissant le premier volume d’Akhir az-Zaman, il m’a paru urgent de traduire le livre an-Nihayah fil-Fitan wal Malahim d’Ibn Kathir comme un complément obligatoire à notre traduction et où il est question des évènements majeurs qui se produiront avant et après l’Heure jusqu’à l’attribution des récompenses finales des gens qui peuplèrent la terre et les cieux et que je vous invite expressément à consulter. Vous comprendre ainsi que je place l’œuvre d’Ibn Kathir, qu’Allah lui fasse miséricorde, bien au-dessus de mes pauvres traductions.

Comme vous le savez, le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) informa les Compagnons (radhiyallahou ‘anhoum) de tout qui se produira jusqu’au Jour de Résurrection comme l’ont rapporté les compilateurs d’Ahadith, qu’Allah leur fasse miséricorde.

Dans une narration rapportée par ‘Ilyan Ibn Ahmad al-Bakri, Abou Zayd al-Ansari (radhiyallahou ‘anhou) a dit : « Le Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) nous conduisit dans la prière de l’aube, puis monta sur le Minbar et s’adressa à nous jusqu’à Zouhr. Il (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) descendit alors, pria ‘Asr et remonta sur le Minbar et nous parla jusqu’au coucher du soleil. Il nous entretint de ce qui était et ce qui sera ; il nous informa (de cela et nous fit retenir ces informations). » (Ahmad)

‘Umar Ibn al-Khattab (radhiyallahou ‘anhou) a rapporté : « Une fois, le Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) se leva devant nous et nous informa du début de la création (et il parla de ce qui se produira) jusqu’à ce que les habitants du Paradis entrent dans leurs demeures finales ainsi que ceux de l’Enfer. Certains les ont retenues (ces informations) tandis que d’autres les ont oublié. » (Boukhari)

Boukhari a rapporté ce Hadith comme une adjonction et non pas dans sa compilation, en utilisant des expressions indiquant qu’il avait des doutes sur certains rapporteurs de la chaîne (de transmission).

Houdayfah Ibn al-Yaman (radhiyallahou ‘anhou) a rapporté : « Le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) se leva une fois devant nous et rapporta tout qui devait se produire à partir du moment où il se leva (reçut la révélation) jusqu’à l’Heure. Certains l’ont mémorisé pendant que d’autres l’ont oublié... et si quelque chose arrivera (de ce que le Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) a mentionné) je m’en souviendrai comme un homme se souvient du visage d’un homme longtemps absent et qui reconnait le visage quand il le voit. »

Abou Nousra a rapporté qu’Abou Sa’id (radhiyallahou ‘anhou) a dit : « Un jour, après que le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) nous ai guidé dans la prière de ‘Asr, il s’adressa à nous jusqu’au coucher du soleil. Il parla de tout ce qui devait se produire jusqu’au Jour de la Résurrection ; certains ont retenu ses mots pendant que d’autres les ont oubliés. Parmi ces choses, il (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) dit : « Ô gens, ce monde est vert (beau) et doux et Allah, à Lui les Louanges et la Gloire, vous a fait y demeurer ainsi que les générations futures et Il, à Lui les Louanges et la Gloire, voit comment vous agissez. Prenez ainsi garde de ce monde et des femmes. » Il (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) dit plus tard : « Le temps est proche du coucher du soleil. Ce qui reste de ce monde comparé à ce qui est passé est comme ce qui reste de ce jour comparé à ce qui est déjà passé. » (Ahmad)

‘Ali Ibn Zayd Ibn Hadjan, un des narrateurs de ce Hadith, est le rapporteur de narrations étranges (gharib) et Mounkar ; néanmoins, ce Hadith est soutenu par des narrations semblables. De toute façon, nul ne sait exactement quand ce monde prendra fin excepté Allah à Lui les Louanges et la Gloire.

Certains de ces évènements prophétisés par le Messager d’Allah sont déjà arrivés, certains sont en cours et prennent de plus vastes proportions jour après jour et certains d’entre eux ne se sont pas encore produits. Nous avons donné une liste exhaustive de tous ces évènements dans le premier volume et pour plus de détails, le lecteur peut lire notre traduction Le Livre de La Fin dans les Epreuves et l’Adversité du livre d’Ibn Kathir An-Nihayah Fil-Fitan Wal-Malahim, puisse Allah Exalté lui faire miséricorde.

La plus importante chose est de connaitre les évènements futurs pour éviter de tomber dans la catégorie des gens touchés par le mal ou de ceux qui le propage.

Nous pourrions donner en exemple deux Ahadith simples :

Le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) a dit qu’à la fin des temps les gens ne salueront que ceux qu’ils connaissent et que les mosquées deviendront des lieux communs ou les gens viendront pour discuter de leurs affaires privées.

Ainsi nous voyons chaque jour des Musulmans qui serrent la main à des gens en notre compagnie mais qui nous ignorent totalement parce qu’ils ne nous connaissent pas comme si nous n’existions pas. De même, nous voyons les Musulmans rigoler à gorge déployée dans les mosquées et parler sans tenir le moindre compte des gens qui prient ou qui lisent le Qur’an. Je me demande parfois, si les gens ont vraiment leur raison puisqu’ils connaissent ces Ahadith sans toutefois les appliquer. Qu’Allah Exalté nous préserve de la déchéance, amine.

  • Saul Bellow

    JUNE 20, 2015

    Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet.

    Reply
  • Saul Bellow

    JUNE 20, 2015

    Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet.

    Reply

Ipsum euismod his at. Eu putent habemus voluptua sit, sit cu rationibus scripserit, modus voluptaria ex per. Aeque dicam consulatu eu his, probatus neglegentur disputationi sit et. Ei nec ludus epicuri petentium, vis appetere maluisset ad. Et hinc exerci utinam cum. Sonet saperet nominavi est at, vel eu sumo tritani. Cum ex minim legere.

Te eam iisque deseruisse, ipsum euismod his at. Eu putent habemus voluptua sit, sit cu rationibus scripserit, modus voluptaria ex per. Aeque dicam consulatu eu his, probatus neglegentur disputationi sit et. Ei nec ludus epicuri petentium, vis appetere maluisset ad. Et hinc exerci utinam cum. Sonet saperet nominavi est at, vel eu sumo tritani. Cum ex minim legere.

Sed an nominavi maiestatis, et duo corrumpit constituto, duo id rebum lucilius. Te eam iisque deseruisse, ipsum euismod his at. Eu putent habemus voluptua sit, sit cu rationibus scripserit, modus voluptaria ex per. Aeque dicam consulatu eu his, probatus neglegentur disputationi sit et. Ei nec ludus epicuri petentium, vis appetere maluisset ad. Et hinc exerci utinam cum. Sonet saperet nominavi est at, vel eu sumo tritani. Cum ex minim legere.

Ipsum euismod his at. Eu putent habemus voluptua sit, sit cu rationibus scripserit, modus voluptaria ex per. Aeque dicam consulatu eu his, probatus neglegentur disputationi sit et. Ei nec ludus epicuri petentium, vis appetere maluisset ad. Et hinc exerci utinam cum. Sonet saperet nominavi est at, vel eu sumo tritani. Cum ex minim legere.

 

Copyrights © 1999 - 2018 Alfutuhat.com. All rights reserved