Abrégé de l’Histoire Des Abbassides. Seconde Edition. V02

Abrégé de l’Histoire Des Abbassides. Seconde Edition

€ 31.64

Auteur : Abdel Hakim Boutrif

Livre Deux.

Du règne D’al-Moustakfi Billah, le vingt-deuxième calife abbasside, jusqu’au raid de Salah ad-Din al-Ayyoubi Sur Karak, sous le règne d'an-Nassir li-Dinillah, le trente-quatrième calife abbasside. De l'année 334 de l’Hégire (945) à l'année 581 de l’Hégire (1185) De la prise du pouvoir 'Abbassi par la dynastie hérétique des Bouwayh et le contrôle de la Syrie par les 'oubaydi du Caire. La résurgence des qarmates et l'apparition des hashashiyine. La chute des Bouwayh et l'entrée de la dynastie des Seljouks à Bagdad et sur la scène internationale. Leur retentissante victoire à Manzikert et la hâte des Européens à lancer la première croisade sur l'appel urgent des sectes hérétiques et de l'empereur de Byzance. La première croisade et la prise sanglante de Jérusalem. La vie et la mort de 'Imad ad-Din Zanki et sa succession par son fils Nour ad-Din Mahmoud. Présentation des deuxième, troisième et quatrième croisades. L'ascension des Ayyoubi et la bataille décisive de Hattin. L’établissement de la Khoutbah pour les Abbassides et de la fin du règne des ismaéliens ‘oubaydi en Egypte.

Catégorie: Livres.

Série: Histoire de l'Islam et des Musulmans.

Auteur: Abdel Hakim Boutrif

Éditeur: Rayat Soud/Amazon

Pages: 583

Acheter Lire première édition

Au cinquième siècle de l’Hégire, le califat traversait sa période de faiblesse qui débuta avec l’assassinat du dixième calife abbasside al-Moutawakkil ‘Alallah en l’an 247 de l’Hégire (861) par les chefs turcs qui avaient été introduits dans la structure du gouvernement abbasside par son père le calife al-Mou’tassim Billah. Comme vous le savez, al-Mou’tassim Billah est le fils d’Haroun ar-Rashid, le huitième calife abbasside. La mère d’al-Mou’tassim Billah se nommait Marida et elle était une « mère d’enfant » turque.

Avec l’assassinat d’al-Moutawakkil ‘Alallah, les Turcs contrôlèrent dès lors le pouvoir jusqu’à l’entrée de Mou’iz ad-Dawlah Ahmad Ibn Bouwayhi ad-Daylami à Baghdad en l’an 334 de l’Hégire (945) et qui était un rafidi shi’i et comme l’a précisé l’Imam Ibn al-Athir dans al-Kamil, les Bouwayhi de Daylam étaient des shiite ghoulat. Certains autres historiens ont aussi rapporté qu’ils étaient des shiite zaydiyah.

Les sultans rafidi bouwayhi contrôlèrent à leur tour l’état abbasside jusqu’en l’an 447 de l’Hégire (1045) sous le règne du vingt-sixième calife al-Qayim Bi-Amrillah quand le chef seljouk Toughroul (Toghrul) Bek entra pour la première fois à Baghdad et mit fin au règne injuste des Bouwayhi ainsi qu’à leur personne.

Les Seljouks étaient des Turcs de la tribu des Ghouz qui vivaient dans le Turkestan et dont l’ancêtre seljouk était Ibn Douqaq ou Ibn Boughaq et qui fut le premier à s’islamiser. Après sa mort, les Ghouz se rendirent dans le Khwarezm près de Boukhara à l’ombre du puissant état des Ghaznawi et en l’an 428 de l’Hégire (1089), Toughroul Bek Ibn Mika'il Ibn Seljouk prit Nayssabour (Nichapour) la capitale du Khorasan.

Lorsque le sultan ghaznawi Mas’oud se rendit compte du danger que représentait les Saljouk, il décida de les chasser et en l’an 431 de l’Hégire (1036), il affronta ces derniers sous le commandement de Toughroul Bek mais perdit la bataille ce qui permit aux Seljouks de prendre le contrôle du Khorasan, puis d’ar-Rayy et d’Ispahan dont ils firent leur place forte. Puis Toughroul Bek Ibn Mika'il Ibn Seljouk décida d’éliminer Arsalan Bassassiri qui était un chef turc des Bouwayhi et qui voulait mettre fin au califat abbasside sous le règne d’al-Qayim Billah et entrer à Baghdad sous la protection du califat ‘oubaydi ismaélien d’Egypte dont le calife de l’époque était al-Moustansir Billah al-‘Oubaydi al-yahoudi al-Khabith ad-Da’i.

Toughroul Bek Ibn Mika'il Ibn Seljouk entra donc à Baghdad, mit fin aux Bouwayhi et à leur règne avant de prendre le contrôle du faible califat abbasside et de demander la main de la fille du calife mais peu après son mariage qu’il ne consuma pas, il décéda au mois de Ramadan de l’année 455 de l’Hégire (1062) et sans successeur, il fut succédé par le fils de son frère le sultan Alb (Alp) Arsalan Ibn Daoud Ibn Mika'il Ibn Seljouk.

Alb Arsalan nomma Nizam al-Moulk ministre et ce dernier est considéré comme le plus grand ministre (wazir) de toute l’histoire des Musulmans et sous son règne, les Seljouks entreprirent l’assaut destructeur de l’empire orthodoxe romain byzantin ce qui poussa l’empereur byzantin Romanos IV (Romain Diogène) à lever une immense armée et attaquer les terres musulmanes. Alb Arsalan, par la grâce d’Allah Exalté, réussit à le vaincre et à le faire prisonnier lors de la fameuse bataille décisive de Maladzkard (Manzikert) qui eut lieu en Arménie le vendredi 27 du mois de Dzoul Hijjah de l’année 468 de l’Hégire (1075) et ou l’armée byzantine de plus d’une centaine de milliers de soldats fut anéantie.

Voici le récit de cette bataille par trois historiens différents et à différente époque. Cependant je n’ai pu trouver de détail, chez les Musulmans, sur le déroulement de la bataille en elle-même, ce qui m’aurait permis de pouvoir tracer un plan de bataille. Je n’ai pas été voir ailleurs et sachant qu’un livre va sortir au mois d’aout sur cette bataille, il doit avoir certainement plus de détail chez les historiens occidentaux. J’ai les documents en questions que je n’ai pas pris la peine de lire, néanmoins, il se peut que je le fasse par la suite pour dresser d’éventuel plan.

  • Saul Bellow

    JUNE 20, 2015

    Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet.

    Reply
  • Saul Bellow

    JUNE 20, 2015

    Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet.

    Reply

Ipsum euismod his at. Eu putent habemus voluptua sit, sit cu rationibus scripserit, modus voluptaria ex per. Aeque dicam consulatu eu his, probatus neglegentur disputationi sit et. Ei nec ludus epicuri petentium, vis appetere maluisset ad. Et hinc exerci utinam cum. Sonet saperet nominavi est at, vel eu sumo tritani. Cum ex minim legere.

Te eam iisque deseruisse, ipsum euismod his at. Eu putent habemus voluptua sit, sit cu rationibus scripserit, modus voluptaria ex per. Aeque dicam consulatu eu his, probatus neglegentur disputationi sit et. Ei nec ludus epicuri petentium, vis appetere maluisset ad. Et hinc exerci utinam cum. Sonet saperet nominavi est at, vel eu sumo tritani. Cum ex minim legere.

Sed an nominavi maiestatis, et duo corrumpit constituto, duo id rebum lucilius. Te eam iisque deseruisse, ipsum euismod his at. Eu putent habemus voluptua sit, sit cu rationibus scripserit, modus voluptaria ex per. Aeque dicam consulatu eu his, probatus neglegentur disputationi sit et. Ei nec ludus epicuri petentium, vis appetere maluisset ad. Et hinc exerci utinam cum. Sonet saperet nominavi est at, vel eu sumo tritani. Cum ex minim legere.

Ipsum euismod his at. Eu putent habemus voluptua sit, sit cu rationibus scripserit, modus voluptaria ex per. Aeque dicam consulatu eu his, probatus neglegentur disputationi sit et. Ei nec ludus epicuri petentium, vis appetere maluisset ad. Et hinc exerci utinam cum. Sonet saperet nominavi est at, vel eu sumo tritani. Cum ex minim legere.

 

Copyrights © 1999 - 2018 Alfutuhat.com. All rights reserved